Comment planifier un séjour

Pour les étudiant-e-s en slavistique, il y a trois voies vers un séjour à l’étranger : Avec Erasmus, dans le cadre d’une convention bilatérale ou avec une bourse gouvernementale.

Partenariats Erasmus

Erasmus rend le tout très facile: vous déposez votre candidature pour une place auprès du bureau responsable de votre université (voir ci-dessous) ; puis vous devrez élaborer un contrat d’études après avoir consulté le responsable de votre institut. Si votre candidature est acceptée, vous restez immatriculé-e-s auprès de votre université d’origine où vous payez les frais d’études, tout en profitant, auprès de l’université d’accueil, des mêmes droits que les étudiants locaux. En outre, une petite bourse vous est accordée pour le financement de votre vie quotidienne. Erasmus est un programme de l’UE auquel la Suisse participe grâce à des conditions particulières. Le processus est unifié pour tout l’Europe et ne pose guère de problèmes administratifs. Sur le site du service des relations internationales de Fribourg resp. du bureau international de Berne, vous trouverez des informations plus détaillées.

Le délai pour l’année académique suivant est le 28 février (Fribourg) resp. le 1er mars (Berne).

Pour un séjour Erasmus, les universités suivantes sont ouvertes aux étudiant-e-s de la slavistique de Fribourg:
Pologne:
Uniwersytet Marii Curie-Skłodowskiej (Lublin)
Katolicki Uniwersytet Lubelski Jana Pawla II (Lublin)
Uniwersytet im. Adama Mickiewicza (Poznań)
Uniwersytet Kardynała Stefana Wyszyńskiego (Varsovie)

Lituanie:
Siauliai University (Siauli)

La slavistique de Berne dispose de conventions Erasmus avec les universités suivantes:

Bulgarie: Université Saint-Clément d’Ohrid à Sofia
Pologne: Université de Varsovie
République tchèque: Université Charles à Prague, Université Masaryk à Brno, Université Palacký à Olomouc
Slovénie: Université de Ljubljana
Croatie: Université de Rijeka

Conventions bilatérales

Il n’est pas possible d’établir des contrats Erasmus avec la Russie, comme avec la plupart des Etats hors de l’UE; l’échange d’étudiant-e-s repose donc sur des conventions bilatérales. Actuellement, les deux instituts disposent d’une convention avec l’Université de Kazan dans la capitale de la République autonome du Tatarstan. Les candidatures pour le semestre d’automne ou pour toute l’année académique suivante sont à déposer jusqu’au 1er mars ; celles pour le semestre de printemps suivant jusqu’au 1er octobre. Il est souhaitable que les étudiant-e-s intéressé-e-s s’adressent aux responsables des instituts avant les délais indiqués. De plus, l’Université de Kazan offre un cours intensif de russe en août (payant) ; le délai d’inscription est le 1er juin.
A part les formulaires nécessaires pour votre candidature que vous trouverez sur le site de l’Université de Kazan, vous aurez, entre autres, besoin d’une recommandation écrite de l’un-e de vos enseignant-e-s. Les candidatures sont traitées par Eliane Fitzé (Fribourg) et prof. Dr. Yannis Kakridis (Berne) ou Elias Bounatirou (Berne). Les deux répondront volontiers à vos questions ou vous mettront en contact avec des étudiant-e-s qui ont déjà étudié à Kazan.

Bourses gouvernementales

La Conférence des Recteurs des Universités Suisses, CRUS, gère des bourses gouvernementales pour environ 40 pays, entre autres, pour la Croatie, la Pologne, la Russie, la Slovénie, la Slovaquie et la République tchèque (voir la liste actuelle ici). Le montant des bourses, les services dans les différents pays ainsi que les exigences à remplir diffèrent selon les destinations. Vous trouverez les délais sur le site de la CRUS. Il arrive également que la CRUS nous informe des places disponibles ; dans ce cas-là, les informations seront transmises via la slavlist.

Bourses pour séjours linguistiques

Pour les petits pays, il existe parfois des bourses pour des séjours linguistiques ; ainsi, les étudiant-e-s de Berne ont chaque été deux places réservées pour le Seminar Slovenskega Jezika, Literature i Kulture.